La Cuisine du Pain

Pain perdu de mon enfance

🍰 Aller direct vers les ingrédients et la recette

L’enfance, qui peut nous dire quand ça finit ? Qui peut nous dire quand ça commence ? C’est rien avec de l’imprudence. C’est tout ce qui n’est pas écrit.

L’enfance c’est encore le droit de rêver et le droit de rêver encore, mon père était un chercheur d’or, l’ennui c’est qu’il en a trouvé.

 

Vous aurez bien évidemment reconnu le Grand Jacques (Brel) dans une de ses plus belles chansons (selon moi) L’enfance. Car nous allons parler d’enfance dans cette recette. Pas n’importe laquelle. Ma toute première, les origines, mes premiers souvenirs de cuisine en famille les week-end à l’heure du goûter. 

 

Le Pain Perdu !

 

Et pas n’importe quelle recette de pain perdu. La meilleure d’entre toutes. Inutile cependant de chercher le nom d’un grand pâtissier. Ici pas De Conticini, Hermé ou autre Felder. Non pas même une grande maison ou une boutique célèbre.

La recette nous vient d’un petit bouquin, édité par le magazine pour enfants Astrapi et intitulé 28 Recettes.

 

Un petit livre sans prétention, aux illustrations bien désuètes mais qui est, pour mes sœurs et moi, notre tout premier livre de cuisine et qui tient donc une place importante dans notre mémoire commune !

Et le pain perdu est THE recette que l’on a fait le plus de fois, surtout les week-end, pluvieux, à l’heure du goûter. Et depuis je n’imagine pas faire du pain perdu avec une autre recette que celle-ci (bon j’essaierai quand même celle de P. Hermé à l’orange et au miel qui a l’air d’être une petite merveille).

 

Pour 4 à 5 personnes

Recette de Famille

Bases
Appareil à Pain Perdu
Ingrédients
Lait
Beurre
Œuf
Pain
Alliance
Les Laits de Poule & Appareil à Pain Perdu

Les Pains et Brioches Perdus
Organisation
Ballade

Les Yeux Fermés

Conseils & Organisation

Bien entendu il y aura toujours la guerre entre la team pain et la team brioche. Personnellement je fais plutôt partie de la team pain mais je ne suis pas raciste ! Alors faites comme bon vous semble et surtout faites avec ce que vous avez !

Car tout l’intérêt par contre est de prendre un pain (ou une brioche donc) légèrement rassis (d’un jour ou deux) pour qu’il absorbe au mieux l’appareil aux œufs et surtout pour éviter qu’il ne se disloque lorsqu’on l’y trempe.


Ingrédients


Appareil à Pain Perdu :

  • Lait : 1 grand verre (250 mL)
  • Œuf : 4
  • Aromatisation au choix (vanille, cannelle, orange, quatre épices, miel, alcool, sucre…)

Pain perdu :

  • Pain : Qs
  • Beurre : 1 à 2 belles noix (en fonction de la quantité de pain)
  • Au choix : sucre, miel, fruits…

Matériel


Le tout-venant :

  • Cul-de-poule
  • Poêles & Casseroles
  • Fouet, Maryse & Spatules
  • Film Plastique Alimentaire

Appareil à pain perdu :

Fouettez les œufs dans un cul-de-poule.

Délayez avec le lait. Assaisonnez (sucres, épices…) selon votre fantaisie.

Ici par exemple j’ai fait infusé toute la nuit des écorces d’orange et de l’eau de fleur d’oranger pour me rappeler les crêpes de mamie.

Utilisez immédiatement ou conservez dans un pot hermétique ou filmé au frais. Attention l’appareil contenant tout de même des œufs crus, ne prolongez pas sa conservation au-delà du lendemain. 



Préparation 2 :

Coupez le pain ou la brioche en tranche puis trempez-les dans l’appareil. Attention à ne pas les imbiber outre mesure il faut que les tranches se tiennent encore et ne se disloquent pas.

Vous pouvez les passer quelques minutes au four avant pour les dorer légèrement si elles sont trop tendres.


Faites mousser sans le brûler une belle noix de beurre dans une poêle puis lorsque la poêle est bien chaude déposez les tranches de pains. 

Faites cuire les tranches environ deux minutes sur chaque face. Elles doivent être bien dorées. 


Posez les tranches sur une planche ou mieux du papier absorbant au fur et à mesure. 

Roulez les tranches dans le sucre (ou saupoudrez tout simplement) et dégustez immédiatement !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :