Des Accords Majeurs

Certains la jouent comme Beckham, moi j’ai décidé de la jouer comme Hermé !

 

Le talent en moins.

 

Et le compte en banque aussi.

 

Mais on connait tous Pierre Hermé pour ses accords célèbres qu’il décline ensuite dans ses différentes pâtisseries. La plus connue, Ispahan, qui marie la framboise, la rose et le litchi. Satine également avec l’orange et le fruit de la passion. Et la liste est longue. 

 

Et je crois que c’est ce que je préfère dans la pâtisserie. Associer des saveurs. Et plus encore leur associer un nom. C’est d’ailleurs souvent du nom d’un dessert que j’élabore mes créations. Et je passe parfois beaucoup plus de temps à penser le dessert qu’à le fabriquer ! Une évocation, un souvenir, un hommage, une œuvre… et j’imagine ensuite les saveurs qui pourraient le composer. L’occasion de se plonger dans l’histoire d’un personnalité ou d’un roman, etc… Ne reste alors plus qu’à trouver les différentes recettes permettant de construire le dessert. 

 

J’ai donc décidé, car après tout il n’y a pas de raison que Pierre Hermé soit le seul à s’amuser, de créer mes propres accords et de les décliner dans différents desserts (mille-feuilles, cakes, Saint-Honoré, Paris-Brest, Tartes, etc…).

Alors qu’on soit bien d’accords. Je n’ai pas inventé l’eau chaude (ou le plat de la main morte) et certain de mes accords sont après tout classiques. Mais tout de même quelques uns méritent le détour ! 

 

Et puis ça m’amuse ^^ Et c’est bien là l’essentiel !

 

Vous trouverez donc sur cette page mes différentes associations de saveurs avec l’histoire du nom ainsi que les différentes recettes.



Esmeralda (La) :

Figue
Figue
Orange
Orange
Lait de Chèvre
Lait de Chèvre
Chocolat Noir
Chocolat Noir
Cannelle
Cannelle

L’histoire du nom :

La Esmeralda, c’est la célèbre tzigane du roman de Victor Hugo, Notre Dame de Paris.  

 

C’est aussi l’occasion d’évoquer la culture tzigane et bohémienne qui a essemé sur tout le bassin méditerranéen. Pour moi cela évoque (peut-être à tort) les fruits et saveurs du sud, à savoir l’orange et la figue mais également la cannelle et le chocolat noir. Et pour le petit clin d’œil (appuyé) au personnage de la bohémienne de Victor Hugo, j’y ai associé également la délicatesse du lait de chèvre !


Les Recettes :


Fébus :

Hypocras
Hypocras
Abricot
Abricot
Rose
Pétales de Rose
Gingembre
Gingembre
Cannelle
Cannelle
Cardamome
Cardamome
Clou de Girofle
Clou de Girofle

L’histoire du nom :

Il était une fois, dans la ville de Foix, un comte de Foix, surnommé Fébus. Gaston de son prénom. Car désolé mais non nous ne parlons ici ni du dieu Apollon ni du (soi-disant) charmant capitaine de la Garde du roman Notre Dame de Paris de Victor Hugo.

 

Non ici nous évoquons Gaston III de Foix-Béarn, Comte de Foix, qui vécut dans la deuxième moitié du XIVème siècle, en plein dans la Guerre de Cent Ans. Touche-à-tout, il fut à la fois Seigneur, Guerrier, Administrateur, Poète, Ecrivain. Bref un champion du monde de l’éclectisme. Après tout, tout le monde que c’est lui le champion, Gaston.

 

Et pour se reposer de toutes ces fastidieuses activités, notre brave Gaston, avait l’habitude, quand pointait l’heure de l’apéro, dit-on, de se servir un petit verre d’Hypocras. A l’époque ce vin épicé était même considéré comme un médicament ! Dommage que ce ne soit plus le cas aujourd’hui il pourrait être remboursé par la Sécu… Les épices varient avec les recettes mais on y retrouve généralement la cannelle, la rose, la cardamome, le clou de girofle et le gingembre. Des plantes et épices considérées alors (et encore aujourd’hui) comme des plantes médicinales :

  • La rose : elle adoucit et calme les démangeaisons
  • La cannelle et la cardamome : elles sont des anti-oxydants, anti-inflammatoires, anti-beaucoup de choses en fait. Et elles facilitent apparemment la digestion.
  • Le clou de girofle : ça calme les rages de dents. Les marins l’utilisaient autrefois pour éviter le scorbut (merci Valdo).
  • Le gingembre : inutile de vous faire un dessin, n’est-ce pas bande de coquins !

File:Gaston Fébus Chasse aux lièvres.jpg - Wikimedia Commons

 

L’hypocras et les fleurs et épices qui le constituent forment donc la base de notre accord de saveur.

Petit aparté en passant. Des Hypocras il en existe des tas ! Des bons c’est déjà plus tard. Si jamais vous en avez l’occasion, je ne saurais que trop vous conseiller le meilleur d’entre tous ! Celui de Tarascon sur Ariège, une pure merveille. 

 

Pour la touche finale de cet accord il me fallait un fruit. L’abricot et la mirabelle sont pour moi les deux fruits qui se marient le mieux avec l’Hypocras. Et comme Gaston est plus proche du Roussillon que de l’Alsace-Lorraine j’ai opté pour l’abricot.


Les Recettes :


Margaux :


L’histoire du nom :

Margaux, prénom de Reine pour une petite princesse 💕! Margaux c’est le prénom de ma première nièce, la fille de ma grande sœur Cécile. Et quand on a comme parents de grands amateurs de vin et d’Histoire le prénom était prédestiné.

Par contre j’ai pas compris pourquoi il n’ont pas choisi en 2ème et 3ème prénoms Rauzaun-Ségla et Palmer.

 

Mais pour découvrir les accords auxquels j’ai pensé, il faudra un peu de patience ! Le temps que les heureux parents le découvrent !


Les Recettes :
%d blogueurs aiment cette page :