Le Gâteau Basque

Ce gâteau, pour un Basque, c’est un peu comme le canelé pour un Bordelais. Incontournable. Appelé etxeko biskotxa en langue basque, ce qui signifie le biscuit de la maison, il était le dessert des grandes occasions.

Apparu au cours du XIXe siècle, il est traditionnel de la province du Labourd, ancienne province française disparue au moment de la création des départements (les Pyrénées Atlantique dans ce cas) lors de la Révolution française. À peu de chose près, le Labourd représente la partie française du Pays Basque.

Il se présente comme un gâteau rond, doré, à la fois croustillant et moelleux. On le fabrique en emprisonnant la garniture entre deux disques de pâte sablée. Par tradition, la garniture peut être une confiture de pruneau (rare) ou de cerises (traditionnellement les cerises noires d’Itxassou) ou une crème pâtissière parfumée au rhum et à la vanille. On décore le dessus du gâteau à l’aide de la croix basque (lauburu).


Saveurs :

Vanille
Cerise
  • Gâteau Basque à la Vanille de Pablo Gicquel
    Gâteau Basque à la Vanille de Pablo Gicquel
  • Pâte Sablée à la Noisette
    Pâte Sablée à la Noisette
  • Pâte Sablée Nature
    Pâte Sablée Nature
  • Fond de Sablé Breton
    Fond de Sablé Breton
  • Crème Pâtissière de Philippe Conticini
    Crème Pâtissière de Philippe Conticini
  • Compotée d’Oranges Pochées
    Compotée d’Oranges Pochées
  • Pâte de Rhubarbe de Philippe Conticini
    Pâte de Rhubarbe de Philippe Conticini
  • Compotée de fruits gélifiée pour insert
    Compotée de fruits gélifiée pour insert
  • Compote de Pommes Caramélisées, Raisins secs et Pruneaux.
    Compote de Pommes Caramélisées, Raisins secs et Pruneaux.