Les Clafoutis et Flans Régionaux

Far… presque breton

C’est curieux, tout ce que l’on peut retrouver dans un placard. Surtout chez mes parents. Et surtout dans la cuisine. Comme un vieux bocal de pruneaux à l’armagnac. Peut-être même plus âgé que moi, allez savoir.

Bref, l’alcool conservant, ils étaient encore bons. Alors pourquoi ne pas se faire un petit far breton. Breton oui mais du Sud-Ouest alors.

Et qui de mieux que le Breton Christophe Adam, pour nous accompagner ?


Saveurs :

Pruneau
Vanille
Armagnac

Quelques Recettes autour des Flans Traditionnels :

  • Clafoutis aux Pommes et Cerises
    Clafoutis aux Pommes et Cerises
  • Clafoutis aux Mirabelles et lait d’Amande
    Clafoutis aux Mirabelles et lait d’Amande
  • Tartelettes Amandines de Ragueneau
    Tartelettes Amandines de Ragueneau
  • Far… presque breton
    Far… presque breton


Christophe Adam
Les Flans du Terroir
Ballade
Les Yeux Fermés
La Cuisine Bretonne

Ingrédients & Matériel


Far Breton :

  • Farine : 250 g
  • Sucre (Rapadura) : 120 g
  • Œuf : 240 g
  • Beurre salé : 100 g
  • Vanille : 1 gousse
  • Lait (entier) : 1 l
  • Pruneaux : 500 g
  • Rhum (fac) : 20 g

Le tout-venant :

  • Cul-de-poule
  • Couteau d’office
  • Poêles & Casseroles
  • Balance électronique
  • Fouet, Maryse & Spatules

Pour la recette :

Cercles, Moules & Récipients :

  • Plat à gratin (25×35 cm)

La Recette en pas à pas

Préparation de l’Appareil :

180 °C
Chaleur Tournante

Faites fondre le beurre à feu doux. Je n’avais plus de beurre salé j’ai donc fait fondre du beurre doux avec 4 g de sel (vanillé), le beurre salé étant composé d’au moins 3 % de sel.

Mélangez la farine avec le sucre rapadura et ajoutez les œufs un à un en fouettant jusqu’à obtenir un mélange homogène.


Ajoutez le beurre fondu et les grains des gousses de vanille. Décidément c’était la déch ce jour-là, plus de gousse de vanille…, je les ai remplacées par de la vanille en poudre et un peu d’extrait de vanille liquide. Mélangez.

Versez le lait en filet tout en mélangeant continuellement jusqu’à obtenir une pâte semi-liquide, un peu comme une pâte à crêpe. C’est à ce moment que vous pouvez ajouter le rhum.



Cuisson du Far :

Beurrez le plat à gratin puis au choix :

  • Saupoudrez de sucre (roux, blanc…) pour donner une saveur caramélisée au far.
  • Saupoudrez de farine pour permettre de démouler plus facilement le far (si vous en éprouvez le besoin).

Déposez sur tout le plat les pruneaux avec les noyaux (sans ce serait un sacrilège) puis versez par-dessus la pâte. Enfournez pour une heure. Laissez refroidir avant de déguster.

Contrairement à la plupart des pâtisseries, ce gâteau se bonifie avec l’âge. Vous pouvez donc le conserver quelques jours au frais. Mais à priori, il ne tiendra pas jusque-là !

2 Commentaires

Laissez un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *