Les Clafoutis et Flans Régionaux

Clafoutis aux Mirabelles et lait d’Amande

La saison de la mirabelle est trop courte pour laisser passer ce fruit si merveilleux. Alors quand il est là, on en profite un maximum. Et on alterne, un coup mirabelle, un coup figue. Et un coup les deux à la fois.

Ici, je vous propose une association des plus classiques, la mirabelle et l’amande, dans un clafoutis de mirabelles au lait d’amande, parfumé à la fleur d’oranger.

Un petit dessert sans difficulté, sans prétention et (presque) sans complexe.


Saveurs :

Mirabelle
Fleur d’oranger
Lait végétal
Sucre Complet

Les Recettes de clafoutis et autres fars sur le blog :

  • Clafoutis aux Cerises
    Clafoutis aux Cerises
  • Clafoutis aux Pommes et Cerises
    Clafoutis aux Pommes et Cerises
  • Clafoutis aux Mirabelles et lait d’Amande
    Clafoutis aux Mirabelles et lait d’Amande
  • Tartelettes Amandines de Ragueneau
    Tartelettes Amandines de Ragueneau
  • Far… presque breton
    Far… presque breton

Création

Durée


Ballade

Catégorie


Les Flans

Saison


Été

Terroir


Cuisine limousine

Difficulté


Les yeux fermés

Ingrédients & Matériel


Clafoutis Mirabelles :

  • Boisson à l’amande : 20 cl
  • Poudre d’amande : 50 g
  • Maïzena : 30 g
  • Œuf : 2
  • Sucre Muscovado : 50 g
  • Eau de Fleur d’Oranger : 2 c.à.s
  • Mirabelles : 400 g

Pour les moules :

  • Beurre
  • Farine (ou sucre)
  • Sucre Glace
  • Amandes effilées

Le tout-venant :

  • Cul-de-poule
  • Couteau d’office
  • Poêles & Casseroles
  • Balance électronique
  • Fouet, Maryse & Spatules
  • Film Plastique Alimentaire

Pour la recette :

Cercles, Moules & Récipients :

  • Ramequin de Ø8 à 10 cm : 4
  • Moule à manqué de Ø20

La Recette en pas à pas

Réalisation et Cuisson du Clafoutis :

Les Appareils à crème prise
180 °C
Chaleur tournante

Dans un cul-de-poule, blanchissez (ce qui n’a pas grand sens avec le sucre muscovado) les œufs avec le sucre. Ajoutez la poudre d’amande et la maïzena et mélangez à nouveau. Terminez avec le lait et l’eau de fleur d’oranger et fouettez pour bien homogénéiser.


Chemisez les moules avec le beurre et la farine ou le sucre et retirez l’excédent (avec la farine, vous pourrez démouler les clafoutis après refroidissement, avec le sucre, vous obtiendrez un résultat un peu caramélisé, c’est au choix).

Déposez donc les mirabelles dans les moules (environ 100 g de mirabelles par moule, mais là encore, c’est en fonction de ce que vous aimez).

Faut-il dénoyauter les mirabelles ? Vaste question ! En les laissant, vous donnez plus de goût à votre clafoutis, car le noyau va être légèrement torréfié et exhalera plus de saveur, mais vous serez obligé de cracher les noyaux à chaque bouchée. En les enlevant, les fruits rendront plus de jus pouvant casser la structure de votre clafoutis. À vous de choisir !

Versez par-dessus l’appareil à clafoutis (environ 100 g d’appareil par moule si vous utilisez les moules individuels.) Choisissez d’ailleurs des moules plutôt haut (style moule à tarte en porcelaine) car le clafoutis va gonfler à la cuisson.

Enfournez pour 25 min si vous utilisez les moules individuels et 40 min si vous utilisez un moule familial. Lorsque le clafoutis a refroidi, saupoudrez-le d’un peu de sucre glace et de quelques amandes effilées. 

Laissez un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *