Anatomie d’un dessert :

Catégorie

Les entremets montés à la palette

Origine

La Cuisine française

Composition

Génoise
Crème au beurre parfumée

Autrefois, la bûche de Noël ne se mangeait pas, enfin valait mieux pas puisqu’il s’agissait d’une véritable bûche que l’on faisait brûler toute la nuit de Noël, voire, pour certaines, jusqu’à l’épiphanie.

Ce n’est qu’au XIXe siècle que les premières bûches comestibles voient le jour. Pendant de nombreuses années, d’un biscuit très fin sur lequel on étalait de la crème, puis que l’on roulait sur lui-même pour lui donner la forme de la bûche.

Si aujourd’hui ces bûches sont toujours bien présentes sur les tables de Noël, surtout chez les pâtissiers amateurs pour sa relative facilité à faire, elles sont supplantées chez les pâtissiers professionnels par les bûches pâtissières, dont la composition se rapproche davantage d’un entremets.

Mes recettes de bûches :

  • Bûche Aramis
    Bûche Aramis
  • Bûche Athos
    Bûche Athos
  • Bûche Milady
    Bûche Milady
  • Bûche Porthos
    Bûche Porthos
  • Bûche D’Artagnan
    Bûche D’Artagnan
  • Bûche Rayons d’Hiver
    Bûche Rayons d’Hiver
  • Bûche Aurelia
    Bûche Aurelia
  • Bûche Ganesh
    Bûche Ganesh
  • Bûche Nambi
    Bûche Nambi
  • Bûche Jardin des Hespérides
    Bûche Jardin des Hespérides
  • Bûche Hélène
    Bûche Hélène
  • Bûche Écorce de Claire Damon
    Bûche Écorce de Claire Damon

Laissez un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *