Galettes

Galettes de Sarrasin

Ce soir on fait des crêpes… ou des galettes ?

Vaste question et vaste débat presque aussi important que le débat entre la chocolatine et l’autre dont j’ai malencontreusement oublié le nom.

Une des premières explications que l’on a l’habitude de donner est que la crêpe est sucrée et la galette salée. Or ce n’est pas tout à fait vrai.

En fait ça dépend surtout de la région de la Bretagne : basse ou haute. 

En Basse-Bretagne qu’elle soit salée ou sucrée, peu importe, on mange une crêpe !

En Haute-Bretagne ce serait plutôt une question de céréale : le blé (qu’on appelle aussi froment) pour les crêpes et le sarrasin (qu’on appelle blé noir) pour les galettes. Et on y appréciera autant une galette sucrée qu’une crêpe salée.

Vient s’ajouter à cela l’épaisseur, une crêpe étant plus fine qu’une galette.

 

La recette :

Il existe d’innombrables recettes de crêpe/galette, en fonction des régions, des terroirs…

En voici une qui a l’avantage de n’être qu’à la farine de sarrasin, et qui conviendra donc pour des personnes intolérantes au gluten !

Pour 10 galettes

Création personnelle
Difficulté

Les yeux fermés

Temps

Randonnée


Ingrédients & Matériel :

Pâte à galette :

  • Farine de sarrasin : 250 g
  • Gros sel : 8 g
  • Oeuf : 1
  • Eau : 600 g (400 +200)

Matériel de base :

  • Cul de poule & Casseroles
  • Balance
  • Maryse & Spatule

Matériel spécifique :

  • Crêpière


La recette :

Organisation :

La pâte à galette nécessite d’avoir un temps de repos assez important. Prévoyez donc de la laisser au repos au moins 3 heures.

 

Pâte à galette :

Dans un cul de poule mélangez le sel, l’œuf et la farine de sarrasin.

Ajoutez progressivement les 400 g d’eau (40 cl) en mélangeant avec une cuillère ou une spatule.

Lorsque le mélange est bien homogène mélangez le avec la main en faisant des mouvements amples et verticaux pour amener un maximum d’air dans la pâte (c’est ce que l’on appelle braser).

Recouvrez la pâte avec les 200 g d’eau restante mais sans mélanger pour que l’eau fasse une pellicule de protection entre l’air et la pâte.

Laissez reposez au moins trois heures à température ambiante.


Cuisson des galettes :

Mélangez le cul-de-poule pour obtenir un mélange homogène.

Faites chauffer une crêpière sur un feu moyen et graissez-là. Attendez que la plaque soit bien chaude.

Versez une louche de pâte dans la poêle et faites des mouvements circulaires avec le poignet pour bien répartir la pâte sur toute la poêle.

Laissez cuire une minute environ puis décollez délicatement les bords et retournez-la pour cuire l’autre face.

Débarrassez sur une assiette et recommencez jusqu’à épuisement de la pâte.

 

Ma poêle doit faire dans les 28 cm de diamètre et j’ai pu en réaliser 10. On devrait donc en faire 2 voir 3 de plus avec une crêpière plus petite.


En Bref

  • Plus vous brasserez la pâte plus elle sera aérée et la galette sera plus légère.
  • Laissez la pâte reposez plusieurs heures à température ambiante pour que le réseau glutineux se mette en place.
  • Cuisez sur une poêle bien chaude mais à feu moyen-doux pour éviter de brûler l’un des côtés de la crêpe.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :